Quelques techniques pour éviter la saisie immobilière

4Déc - by Damien - 0 - In Immobilier

Si vous rencontrez des difficultés financières, vous craignez peut-être de ne pas être en mesure de faire face à votre hypothèque. Peut-être êtes-vous déjà en retard dans vos paiements, alors ces avis de saisie redoutés apparaissent dans votre boîte aux lettres et vous avez évité les appels téléphoniques de votre prêteur. Bien qu’il soit tentant de se cacher sous les couvertures, vous ne pouvez pas vous permettre d’ignorer vos problèmes hypothécaires, pas si vous voulez garder le contrôle de la situation. Alors arrêtez de vous cacher et affrontez le problème de front. Si vous êtes menacé de saisie immobilière, tout n’est pas perdu. Vous avez des options pour arrêter ce processus effrayant.

Qu’est-ce que la saisie immobilière ?

La saisie immobilière est une procédure légale utilisée par les banques et autres prêteurs hypothécaires pour couvrir les pertes lorsqu’un emprunteur cesse de payer une hypothèque. Il est possible d’éviter la saisie immobilière. De nombreuses techniques existent, dont la vente a réméré. Si l’emprunteur utilise une hypothèque pour acheter un bien immobilier, l’emprunteur s’engage à payer le prêteur mensuellement jusqu’à ce que la maison soit remboursée. Dans de nombreux cas, lorsqu’un emprunteur est incapable de rembourser un prêt en raison de difficultés financières telles que le chômage, le prêteur essaie de recouvrer une partie ou la totalité de la dette en possédant et en vendant la maison. Lorsqu’une maison est saisie, le propriétaire est expulsé de la maison et la saisie est enregistrée dans son rapport de crédit. Cela a un impact important sur leur solvabilité.

Racheter, pour éviter la saisie immobilière

La vente à réméré est la première alternative que l’on peut utiliser pour éviter la saisie immobilière. Ce principe consiste à trouver un tiers pour acheter votre maison. Seulement, vous n’allez pas quitter votre maison. Vous pouvez continuer à y vivre, tout en versant une somme comme un droit d’occupation. Après quelques années, vous pouvez acheter votre nouveau. Tous ces détails doivent être considérés pour que vous puissiez récupérer votre maison, une fois que votre situation financière est stable. Cette technique est très appréciée depuis un certain temps, en raison de sa praticité et de son efficacité. De plus, c’est une méthode qui se fait en toute discrétion. Personne ne saura que vous avez vendu votre maison.

Quelles options sont disponibles pour m’aider à garder ma maison ?

Si vous souhaitez conserver votre maison et que votre problème de revenu est temporaire, demandez à votre prêteur des alternatives en fonction de votre situation particulière.

  • Abstention spéciale

Votre prêteur peut prévoir une réduction ou une suspension temporaire de vos paiements pour vous laisser le temps de surmonter le problème qui a réduit vos revenus. Ensuite, on peut vous proposer un plan de paiement afin que vous puissiez rembourser les paiements manqués petit à petit jusqu’à ce que vous soyez rattrapé.

  • Modification d’hypothèque

Une modification est un changement permanent à votre prêt par lequel les paiements en souffrance peuvent être ajoutés au solde de votre prêt, le taux d’intérêt peut être modifié ou le nombre d’années dont vous disposez pour rembourser le prêt peut être prolongé.