5 conseils pour réaliser une installation électrique soi-même

6Jan - by Damien - 0 - In Travaux

Souhaitez-vous réaliser des travaux d’installation électrique vous-même ? De manière générale, il est possible de le faire en faisant appel à un professionnel. Néanmoins, si vous souhaitez le faire vous-même, il faudra que votre circuit électrique réponde à des normes bien précises. Par ailleurs, certaines étapes sont à suivre pour réaliser un tel projet. Voici 5 conseils qui vous permettront d’y arriver.

Respecter les normes requises

Après avoir utilisé un comparateur électricité pour déterminer votre fournisseur, préparez-vous à procéder à votre installation. Pour réaliser correctement cette dernière, vous devez respecter la norme NF C 15-100. Celle-ci établit la liste des obligations que vous devez suivre pour une installation domestique sécuritaire. Vous devez donc respecter les prérogatives relatives au nombre et à l’emplacement des prises électriques dans chacune de vos pièces.

Il sera également obligatoire d’y installer des prises RJ 45. L’interrupteur et le socle des circuits seront également nécessaires pour l’éclairage. Pour ce qui est du tableau électrique, vous devez prévoir le schéma d’installation et le dispositif de protection. Il s’agit principalement du disjoncteur différentiel et du disjoncteur divisionnaire. Il est également impératif de prévoir un nombre de circuits spécialisés et un paratonnerre.

Ne négligez pas les prises de terre et la gaine technique du logement. Ces équipements seront obligatoires pour assurer la sécurité électrique de votre demeure. Bien entendu, pour cela, il sera nécessaire de disposer de certaines connaissances en matière d’électricité. Si tel n’est pas le cas, il serait préférable de recourir à un professionnel.

Réaliser le schéma d’installation électrique

Si vous souhaitez profiter des offres vertes, après avoir obtenu le matériel nécessaire à l’installation, il est important de réaliser le schéma d’installation électrique. Sachez qu’il s’agit du schéma complet et précis pour chacune des pièces de votre habitation. Cela devra comprendre tous les appareils ayant besoin d’un circuit spécialisé. Il s’agit en l’occurrence ici du lave-linge, des équipements domotiques, etc.

 

Vous devez également prévoir les appareillages ainsi que les circuits de câblage et d’installation de tableau électrique. Ces deux accessoires vous permettront d’anticiper la pose des dispositifs de protection. N’oubliez également pas de tenir compte de certaines spécificités. En réalité, certaines pièces comme la salle de bains nécessiteront la pose d’appareillage particulier.

Réaliser les travaux d’installation

Les travaux d’installation comprennent l’ouverture des saignées dans les murs. Ce sont elles qui permettent de faire passer les gaines afin de protéger les câbles (la phase, la terre et la neutre). Généralement, il est recommandé de faire passer les câbles à l’intérieur des gaines. Cela vous facilitera amplement la tâche. Vous pourrez aussi profiter d’une option tarifaire abordable de la part de votre fournisseur.

Ensuite, assurez-vous de poser les boîtes d’encastrement des pieuvres électriques et les boîtes de dérivation. Veillez à positionner et à fixer correctement les prises, les socles DCL et les interrupteurs avant de reboucher les boîtes. Pour finir, vous devez procéder à l’installation du tableau de répartition et effectuer le raccordement des appareils au boîtier.

 

Réaliser les finitions des travaux d’installation

Après avoir effectué les travaux d’installation électrique, il sera nécessaire de procéder aux travaux de plâtrerie et de revêtements. En réalité, pour réaliser l’installation électrique, il vous sera nécessaire de prévoir des trous ou de percer des murs. Pour les reboucher, vous pouvez faire usage de plâtre ou d’autres types de revêtements. Il peut s’agir de ciment ou de béton. L’essentiel est de veiller à reboucher les installations afin que les habitants ne rentrent pas directement en contact avec celles-ci. Autrement dit, il s’agit là d’une mesure de sécurité plutôt qu’une mesure relative à l’installation électrique.

Effectuer les travaux de mise en conformité

Même si vous avez réalisé les travaux d’installation électrique vous-même, il n’en demeure pas moins qu’un professionnel doit venir constater le travail. Il sera donc nécessaire de demander qu’un agent du CONSUEL vienne vérifier la mise en conformité de votre installation. Par ailleurs, ce dernier se chargera aussi de mettre en service vos installations électriques à travers votre fournisseur d’électricité. Vous profiterez ainsi de la meilleure offre, y compris celles des heures pleines heures creuses.

En clair, avant d’entreprendre votre projet d’installation électrique, il est indispensable de prendre certaines précautions. Une fois terminé, assurez-vous que ce dernier ait été correctement réalisé.

Pour plus d’information sur cet article, visiter ici.